Archives de catégorie : Montréal

L’été à Montréal, c’est festival !!!

Après le grand prix de F1, le festival Mutek, le festival international de jazz, le festival nuit d’Afrique, …………. Voici le festival « Juste pour rire« .

Dans le cadre de se festival nous avons, pour seulement 39$, acheté une place pour aller voir François Xavier Demaison et une carte « Assurance tout rire » qui permet d’assister à n’importe quel spectacle à la dernière minute et gratuitement (si il reste des places bien sûr).

On s’est donc gavé de « One man show » avec Anthony Kavanagh, François Xavier Demaison, Arthur (c t gratos), Edouard Baer et pour finir « Les ex », un petit spectacle du genre « un gars, une fille » sauf qu’en québécois c’est super chaud pour tout comprendre ;-)

On est également voir deux films « Ma vie n’est pas une comédie romantique » (bon film) et « Bienvenue chez les ch’tis » (avec accès au cocktail VIP d’avant film: bon plan pour picoler des bières gratis 😉 ) Vous l’aurez compris, ce festival est un événement très important à Montréal et anime pendant trois semaines le centre ville.

Un festival se termine et un autre débute … on enchaine direct avec « Les francofolies de Montréal« , avec de superbe soirée dans les rues de Montréal 😉

La cabane à sucre

Et oui en mars et avril c’est le temps des sucres ! Ce qui correspond ici à la période de récolte de l’eau d’érable.

Je vais pas vous raconter exactement comment qu’ils font car en fait je ne sais pas vraiment 🙂 . Je vais quand même vous faire un petit « copier/coller » maison un peu plus bas.

Pour marquer le coup, nous sommes quand même allés manger à la cabane à sucre   « A la feuille d’érable« , au menu :

Hors d’oeuvre

  • Cretons
  • Salade de chou
  • Betteraves
  • Cornichons
  • Petits pains chauds
  • Soupe aux pois

Plat principal

  • Omelette cuite au four à bois
  • Jambon fumé à l’érable
  • Jambon forêt noir
  • Pommes de terre rissolées
  • Fèves au lard
  • Grillades de lard

Desserts

  • Tartelettes au sucre
  • Crêpes
  • Beignets
  • Bouchées à l’érable
  • Grands-pères dans le sirop
  • Oeufs dans le sirop
  • Tire d’érable

Boissons

  • Café
  • Thé
  • Lait

Malheureusement, nous y somme allés un soir et un petit peu trop tard dans la saison. Nous n’avons donc pas pu observer la récolte de l’eau d’érable et sans la neige ça perd un peu de son charme.

Voici quelque photos (toujours pas de camera 🙁 Merci Freddy ):

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Récolte de l’eau d’érable

Les acériculteurs collectent l’eau d’érable à la fin de l’hiver ou au début du printemps, suivant les régions, lorsqu’il reste de la neige au sol et que des nuits de gel sont suivies par des jours de dégel. En effet, cette eau contient environ 2% à 3% de sucre. Ce sucre est stocké dans les racines à l’automne où il passe l’hiver. Au printemps, il monte par dessous l’écorce dans la totalité de l’arbre afin de fournir l’énergie suffisante pour relancer son métabolisme.

L’eau d’érable n’est pas la sève ! Celle-ci, nettement plus chargée en minéraux et molécules organiques complexes, ne remonte par les racines que lorsque le métabolisme de l’arbre est relancé. L’arrivée de la sève et de son goût amer marque la fin de la récolte d’eau d’érable. Donc, on ne récolte pas la sève mais l’eau d’érable.

Goutte d’eau d’érable

On ne récolte jamais l’eau d’un érable dont le tronc fait moins de 20 cm de diamètre. La règle générale est donc d’attendre jusqu’à 45 ans après la plantation d’un érable avant de commencer à récolter son eau. Cependant, un érable à sucre peut vivre jusqu’à 300 ans, voire davantage. Il peut donc donner de l’eau à chaque printemps pendant un grand nombre d’années.

Évaporation

C’est uniquement après l’évaporation que l’eau devient plus consistante et donne naissance au sirop d’érable. Il faut entre 35 et 40 litres d’eau d’érable pour obtenir un litre de sirop.

Il est important d’évaporer ni trop, ni trop peu. Car, si le sirop est trop dense, il va cristalliser. Et, s’il est trop liquide, il risque de fermenter. La température idéale à donner au sirop d’érable est de 3,5 °C de plus que la température d’ébullition de l’eau, par exemple, à 101,3 kPa, l’eau bouillant à 100 °C, le sirop sera prêt lorsqu’il atteindra 103,5 °C. Il faut adapter ces valeurs à celle de la pression atmosphérique du lieu (altitude) et du moment. On peut aussi mesurer la densité du produit fini à l’aide d’un hydrotherme.

Le sirop d’érable est ensuite classé par teinte : d’extra clair à foncé. Plus le sirop est clair, meilleure est la classe, mais moins le goût est prononcé. Le sirop le plus fin est produit en mi-saison. Pendant longtemps, la préférence est allée vers un sirop d’érable qui soit le plus clair possible. Pour comprendre cela, il faut savoir que, jusqu’au XVIIIe siècle, le sirop d’érable était principalement consommé directement par les producteurs ou par leurs proches. À l’époque, il était pour ces personnes plus difficile et plus cher d’obtenir du sucre de canne que du sirop d’érable. On cherchait à obtenir un sucre d’érable qui se rapproche le plus possible du sucre de canne. Aujourd’hui, certains reviennent à des sirops plus colorés car ils ont un goût plus prononcé.

Les différentes qualités de sirop et d’eau d’érable influent sur le processus, généralement réalisé à la cabane à sucre.

(source : Wikipedia)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Ski à Sutton

Un dimanche magnifique. Il fait pas très froid (-2 °C) et nous en profitons pour partir faire un peu de ski (avant la fin de la saison) au Mont Sutton qui se trouve a environ 1h30 de route de Montréal et à 10 km de la frontière américaine.

Cette station est incontournable dans une saison. Avec 460 m de dénivelé (youhou 😉 ) et 53 pistes, c’est LA station. Le bas se trouve à presque 500m d’altitude et le haut atteint presque les 1000 m … truc de ouf !

Le paysage est vraiment superbe et les très nombreux sous-bois nous on permit de passer une très très bonne journée de ski (avec quelques coups de soleil à la clè 🙂 )

Il n’y a malheureusement pas de photos. En effet, jeudi dernier (le 27 mars) notre appartement à été cambriolé et l’appareil photo numérique a disparu 🙁 .

Je vous laisse apprécier le site de la station en cliquant sur le lien suivant : Mont Sutton

Ski à Morin Heights

Une petite journée de ski … ça fait pas de mal !

Cette fois ci nous sommes parti dans les « Laurentides », région très touristique située à environ une heure de route au nord de Montréal.

Légèrement à l’écart de ses consoeurs de la Vallée de St-Sauveur, cette station présente un dénivelé de 200 mètres. Avec seulement 23 pistes, on fait vite le tour mais la petite piste noir qui traverse les sous-bois et qui est gavée de poudreuse est vraiment sympathique.

La neige était super bonne et on s’est bien défoulé pendant 4 heures  :-)

« Canadiens » : 3-0 : « Islanders »

Comme tout les bons Montréalais qui se respectent, on devait aller voir un match du « Canadien » au centre Bell … Et bien, c’est chose faite et ça vaut le détour !

Le « Canadien » de Montréal est la plus ancienne équipe de la Ligue Nationale de Hockey ou LNH (Pour les anglophones : National Hockey League ou NHL) qui regroupent les plus grosses équipes de hockey sur glace du Canada et des États-Unis.

Cette équipe a remporté 24 Coupes Stanley (trophée qui récompense l’équipe championne des séries éliminatoires) soit beaucoup plus que les Maple Leafs de Toronto, la seconde équipe la plus titrée de la LNH avec une récolte de treize Coupes Stanley.

Ici les « Habs » (joueurs du Canadien) sont des demi-dieux et c’est bien pour ça que le centre Bell est toujours plein à craquer et que les matchs se déroulent à guichet fermé !!!

Le centre Bell est le domicile des Canadiens de Montréal. Avec une capacité est de 21 273 places, cette aréna est le plus grand amphithéâtre de la LNH.

Il est très difficile voir impossible de trouver des places, mais j’ai eu la chance d’obtenir deux billets gratis (des billets à 100$ chacun … ça c cool 😉 ).

Nous étions super bien placés et nous avons pu profiter pleinement du spectacle car il s’agit d’un vrai show à l’américaine !

Le match s’est terminé par une victoire du Canadien 3 à 0 sur les « Islanders » de New York. Avec cette victoire, le canadien se hisse à le deuxième place de la conférence Est, à un point des « Devils » du New Jersey !!!

Voici quelques photos et vidéos qui témoignent de l’ambiance (les deux derniers buts) 😉